• Rym

Comment sont fabriqués nos bijoux artisanaux inspirés des tatouages berbères ?



Depuis plus d'un an, nous vous proposons avec bonheur des bijoux créés en collaboration avec Jen de La Jungle Bijoux, et, il y a une semaine, nous vous avons dévoilé notre deuxième collection, la collection ASENFEL 🤩.


Collier ASENFEL motif papillon


Au tout début, la première fois qu'on a discuté collab avec Jen, on voulait vous proposer des bijoux en forme de tatouages amazigh. De prime abord, ça paraissait complexe et risqué pour une première collection de bijoux... On a eu un peu peur. Alors, on avait fait le choix de proposer des bijoux tendances et modernes, ciselés de tatouages amazigh... et vous avez adoré ! Tellement adoré qu'on n'a plus eu peur de rien et qu'on a été plus que motivées pour lancer cette collection techniquement plus complexe mais tellement belle ❤️


Alors aujourd'hui, nous avons voulu vous expliquer comment sont fabriqués ces bijoux techniquement, pour vous dévoiler les dessous du décor ! On y va ?


#1 Créer une maquette de bijou


La première étape de fabrication d'un bijou artisanal, et la plus longue, est la fabrication du prototype qui servira de modèle pour toute la suite du processus. L'élaboration de ce processus commence bien sûr par le design et le dessin du bijou ! Pour cette collection Asenfel, nous avons choisi deux tatouages berbères phares autour de l'idée de changement et du renouveau, notre inspiration pour cette collection : le papillon, symbole de changement et de renouveau justement, et la main, symbole de protection, de force et de pouvoir. Cependant, le choix des motifs ne fait pas tout ! Certains se prêtent à la joaillerie plus que d'autres, et il a fallu faire preuve d'imagination pour dessiner un bijou à partir de ces motifs, mais tout en gardant un rendu moderne et simple. En échangeant avec Jen, nous avons pu imaginer le modèle de nos rêves : un bijou berbère épuré et moderne.


Une fois le bijou dessiné, Jen se lance dans la fabrication du premier modèle: la maquette ou prototype. Ce prototype est très important parce que c'est lui qui servira de modèle pour fabriquer un moule, qu'on utilisera ensuite pour la production de tous les bijoux futurs. Pour créer ce prototype, Jen dessine directement sur le métal, puis elle scie, lime et polit le métal jusqu'à obtenir la forme de bijou la plus parfaite possible.


#2 Mouler et fondre le métal


À partir du protoype, on procède à la prise en moule, qui consiste à fabriquer un moule en silicone autour du bijou (et qui prend donc la forme du bijou). Comme vous pouvez le voir sur les photos, le bijou est en fait au bout d'une tige : cette tige sert à créer une ouverture dans le moule qui permettra plus tard d'injecter le métal. Une fois le premier moule en silicone réalisé, le fondeur injecte dans ce moule de la cire fondue (via le trou permis par la tige). Il attend ensuite que le tout refroidisse, et il obtient ainsi un bijou en cire. De ce bijou en cire, il prend un moule en plâtre. Le moule en plâtre est chauffé et la cire fond ; c'est pourquoi cette technique ancestrale s'appelle la technique de la fonte à cire perdue ! On obtient ainsi un moule en plâtre dédié pour le bijou à fabriquer, qui servira lors de la production de bijoux futurs.



En effet, pour fabriquer un bijou, le fondeur injecte du métal en fusion dans le plâtre (toujours via l'ouverture laissée grâce à la tige). Après refroidissement, il démoule et obtient la première version du bijou.



#3 Dorer et affiner le bijou


Prochaine étape, Jen récupère les fontes de métal refroidi. Elles sont recouvertes d'une texture granuleuse appelée grain de fonte, et d'une tige appelée jet de fonte. Jen les retire en limant, en polissant et en émerisant (avec du papier émeri, une sorte de papier de verre mais plus fin) le métal.

Une fois ce travail terminé, le bijou est bien poli et brillant. Jen l'emmène alors chez le doreur pour prendre un bain d'or fin 24 carats.

Après dorure, elle peut passer à l'étape finale, celle du montage avec ses anneaux et pinces afin d'assembler le bijou final : bague, boucles d'oreilles, collier, bracelets...


#4 Admirer le résultat


L'ensemble du processus prend environ trois semaines, mais le résultat en vaut la chandelle ! Des bijoux très fins aux lignes modernes qui évoquent les tatouages berbères... notre rêve chez Taszuri !

Bijoux de la collection ASENFEL


Pour cette collection, nous avons utilisé cette méthode pour créer 8 modèles de bijoux en collaboration, donc, avec Jen de La Jungle Bijoux : bague, boucles d'oreilles, bracelet et collier se déclinant chacun en deux motifs, le papillon et la main.


Cette collection, appelée Asenfel qui signifie "changement" en tamazight, est à découvrir ici !


Bijoux de la collection ASENFEL


Pour éviter toute surproduction, nous travaillons en précommande : une fois la collection lancée, nous vous donnons deux semaines pour passer vos commandes (jusqu'au 7 novembre), puis nous envoyons les quantités à Jen, qui produit le nécessaire ! Trois semaines plus tard, nous les récupérons et nous vous les envoyons, pour vous garantir de les avoir à temps pour Noël 🤗


Nous espérons que cette collection vous plaît, et qu'elle fera plein d'heureux parmi vos proches lors des fêtes de fin d'année !


Un grand merci à Jen pour cette belle collaboration dont on ne se lasse pas et pour tous les détails techniques et photos de son atelier qui nous ont permis d'écrire cet article 😍


À bientôt !


Rym & Camille

art de la table taszuri-16.jpg
143-bijoux-asenfel-285.jpg
arche.jpg
collab-inka-taszuri-tatouages-ephemeres-76.jpg
art de la table taszuri-102.jpg