PageVisit
top of page

À la découverte des tatouages berbères

Dernière mise à jour : 29 oct. 2022

Depuis l’Antiquité, les femmes amazighes du Nord de l'Afrique ont pour coutume de se faire tatouer le visage et le corps. Peut-être votre grand-mère ou arrière grand-mère est (était) elle-même tatouée ? Peut-être avez-vous déjà croisé des femmes âgées tatouées de signes bleutés sur le visage, le cou, les mains ou encore les chevilles ?

Partons à la découverte des tatouages berbères : leur histoire, leur symbolique et leur signification.

Photo extraite du reportage "Tunisie, l'art du tatouage berbère", Arte

Les tatouages berbères: un rite ancestral de la culture berbère

Le tatouage, "ticṛaḍ" en berbère, est l'un des plus anciens rites de la culture berbère. Il a perduré depuis l'Antiquité avant de commencer à disparaître au XXème siècle, dans les années 40. En l'espace d'une génération, le tatouage a cessé d'être transmis. Aujourd'hui, seules certaines femmes très âgées des villages berbères continuent de les porter.

La compréhension et l'analyse des tatouages qui habillent le visage et le corps des femmes berbères n'est pas une mince affaire ! Il est bien entendu possible de retrouver certains écrits autour de cette tradition qui a marqué de multiples générations, mais les témoignages de femmes qui portent ces tatouages se font de plus en plus rares...

Sources des photos inconnues


Au-delà de l'esthétique, un moyen d'expression de soi

Mais d'où viennent ces tatouages ? Pourquoi les femmes se tatouaient-elles le visage et le corps ? La première raison est purement esthétique : alors que les bijoux ont toujours occupé une place particulièrement importante, les femmes berbères se faisaient également tatouer pour embellir leur corps et leur visage à la manière des bijoux. Véritable signe de beauté, mères et belle-mères incitaient les jeunes filles à se tatouer pour différencier leurs visages de celui des hommes, pour les rendre désirables et attirantes. Dans la région berbère tunisienne par exemple, les tatouages étaient offerts par les hommes à leurs prétendantes en guise de dot. Le plus souvent réalisés à l'approche du mariage, les tatouages visaient également à conjurer le mauvais sort et éloigner le mauvais oeil.

Outre la fonction ornementale de ces tatouages, ceux-ci servaient à commémorer les épisodes importants de la vie, à exprimer un sentiment ou à symboliser un statut social. Si une femme devenait veuve par exemple, elle se faisait tatouer le menton et le cou, symbolisant la barbe du mari mort. Par ailleurs, les tatouages continuaient d'orner la peau des femmes tout au long de leur vie. Réalisés à titre thérapeutique, de nombreuses femmes s'en servaient pour guérir de maux aussi bien psychologiques que physiques.


Bien plus qu'esthétiques, les tatouages berbères sont un moyen d'expression, un signe d'appartenance identitaire mais aussi un moyen de soulager les aléas de la vie.


Photos d'époque de femmes amazighes tatouées (source inconnue pour les photos 1, 2, 3 et 4. Photo 5 de Lazhar Mansouri)



Des motifs aux lignes géométriques et à la symbolique riche

Losanges, triangles, carrés, étoiles, points, croissants de lune,... chacun des motifs utilisés pour tatouer les femmes veut dire quelque chose. L'ensemble traduit ainsi une histoire. Alors que la signification de nombre de ces symboles a été rapportée, beaucoup ne sont connues que de celles qui les portent, faisant du corps de chacune de ces femmes un jardin secret.

De manière générale, les tatouages berbères sont faciles à distinguer, caractérisés par des lignes géométriques très fines et des points. Leur symbolique gravite principalement autour de valeurs comme la franchise, la force, la prospérité, la ténacité ou l'énergie mais également autour de la féminité, la fertilité, le mariage, la guérison, le foyer... Par exemple, un trait avec trois pointillés sur le mention signifie la ligne de la vie qui n'est pas statique, mais faite aussi bien de ruptures que de continuités.


calendrier 2020 tatouages berberes



Le retour du tatouage berbère : une manière de renouer avec la tradition et de la perpétuer

Alors que le tatouage berbère est une tradition ancestrale qui tend à se perdre depuis les années 40, de plus en plus de jeunes femmes et hommes souhaitent faire perdurer ce rite en choisissant de se faire tatouer des motifs berbères. Bien qu'il soit moins évident de franchir le cap d'un tatouage sur le visage, beaucoup optent pour un petit motif dans le creux du poignet, en haut de l'avant-bras ou encore sur l'omoplate ou la nuque : un moyen parfois contesté pour les nouvelles générations de recréer un lien avec ses origines et de ne pas oublier cette tradition qui a traversé de nombreuses générations.


Tatouages berbères éphémères réalisés avec le kit Taszuri



Avec Taszuri (artisanat en berbère), nous essayons, à notre manière, de réinterpréter la culture amazigh par le biais des objets du quotidien: céramique, déco, bijoux, sacs... se voient tatoués à l'image du visage de ces femmes.

Notre livre "Les femmes vont, et les tatouages racontent", disponible ici



Envie d'en savoir encore plus ?

Nous vous conseillons ce superbe reportage autour du tatouage berbère. Manel y rapporte son voyage dans les villages berbères de Tunisie, à la recherche de témoignages des quelques femmes encore tatouées qui subsistent.


Si les tatouages vous intéressent et que vous recherchez des livres qui en parlent, je vous conseille de lire notre article sur les livres incontournables pour découvrir les tatouages amazighs.

Comentários


Taszuri Créations, la marque

Découvrez nos créations déco et lifestyle
qui revisitent l'artisanat

ceramique-taszuri-6.jpg
sacs-hindbag-taszuri_4807.jpg
affiches-photos-taszuri-13.jpg
camille-1986.jpg
taszuri la jungle bijoux-138.jpg